FR |  DE

Recherches historiques et didactiques

Le lien entre les Archives et la recherche historique est évident. En effet, les chercheurs, professionnels ou amateurs, en formation ou aguerris, constituent une part importante du public des Archives. Les archivistes, souvent eux-mêmes formés aux sciences historiques, leur offrent conseil et soutien dans la rédaction d’un mémoire, d’une thèse, d’un article scientifique ou de tout autre travail de recherche. Les disciplines représentées sont variées, de l’histoire à l’ethnologie en passant par le droit, la géographie, l’archéologie, la linguistique, la généalogie ou encore la musicologie.

Etape importante dans la transmission de la connaissance historique, la vulgarisation des recherches scientifiques permet aux Archives de toucher un public plus large que son public «traditionnel», évoqué ci-dessus. Elles y prennent part à travers des publications, des actions de médiation culturelle (expositions, visites, portes ouvertes) et en soutenant des ouvrages «grand public».  C’est en 2015, à l’occasion du bicentenaire de l’entrée du Valais dans la Confédération, que paraît À chacun son histoire, 200 ans d’histoire en Valais, publié par Delphine Debons et Yves Fournier. Destiné à être distribué dans les écoles comme support pédagogique, cet ouvrage met en valeur des documents d’archives qui illustrent les thèmes et les événements abordés. Le «Livre des secrets», manuscrit du 19e siècle en provenance d’Hérémence, qui contient une collection de recettes et de remèdes de tous types, illustre ainsi la prédominance de la médecine populaire jusqu’au début du 20e siècle.

Nous contacter
027 606 46 00